B-Col 500

B-COL 500

ad us. vet. 
Prémélange médicamenteux destiné aux porcs

 

COMPOSITION

Colistinum (ut Colistini sulfas) 500 Mio UI
(corresp. env. 24 g Colistini sulfas)
Excipiens ad pulverem pro 1 kg

 

PROPRIÉTÉS / EFFETS

La colistine (Polymyxine E) est un antibiotique bactéricide de la famille des polypeptides.

La Polymyxine est efficace contre les germes à Gram négatif du tractus gastro-intestinal. Son spectre d'activité in vitro comporte E.coli, Salmonella, Klebsiella, Enterobacter et Shigella spp.

L'effet de la Polymyxine est dû à la liaison de la molécule aux lipopolysaccharides des membranes lipidiques qui provoque une perturbation de la perméabilité de la membrane cellulaire externe des germes à Gram négatif. Des résistances des germes cibles à la colistine ont été observées dans de rares cas.

 

PHARMACOCINÉTIQUE

Après administration par voie orale, la colistine n’est résorbée qu’en très faible quantité par le tractus gastro-intestinal intact.

 

INDICATIONS

Maladies entériques causées par des infections à bactéries à Gram négatif, en particulier E.coli. Colienterotoxémie des porcelets au sevrage.

 

POSOLOGIE / MODE D’EMPLOI

25 g de B-COL 500 par 100 kg de poids vif par jour pendant 6 - 10 jours; ceci correspond à 125’000 UI / kg de poids vif / jour (env. 6 mg de colistine sulfate / kg de poids vif / jour).

Remplie à ras, la mesurette ci-jointe (seulement dans les boîtes de 1 kg) contient env. 20 g.

Mode d’emploi pour la préparation d’un aliment médicamenteux
Peut être mélangé à et administré par le biais de farines. Comme une perte d’activité est possible, l’aliment contenant de la colistine ne doit pas être pelleté. La préparation peut aussi être mélangée à des aliments liquides comme par exemple la soupe. Avant la préparation du mélange, la température de la soupe doit être contrôlée. Elle doit être inférieure à 40°C. Le pH de la soupe doit être réglé entre 4 et 5. La soupe doit être administrée immédiatement après l’incorporation du B-COL 500.

Valeurs indicatives pour la préparationd’un aliment médicamenteux.
La proportion de B-COL 500 à ajouter dépend du poids des animaux ainsi que des quantités de nourriture et / ou d'eau qu'ils absorbent et doit être calculée selon la formule suivante:

A x B
______=kg de prémélange médicamenteux (PM)
par t de nourriture
C x 100

A = dose requise en g de PM par 100 kg de poidscorporel par jour
B = poids corporel moyen en kg des animaux à traiter
C = quantité moyenne journalière d’aliment médicamenteux en kg par animal

Remarque: la quantité d’aliment ingérée peut varier considérablement en fonction de l’âge, de l’état de santé des animaux, du type de nourriture et des conditions climatiques.

Exemples
Porcs
Aliment complet à base de farine:Selon la formule susmentionnée, les applications pratiques suivantes peuvent être déterminées:

  • Porcelet de 10 kg de poids corporel avec une ingestionjournalière de 300 g d’aliment: 8.35 kg de B-COL 500 par tonne
  • Porc de 20 kg de poids corporel avec une ingestion journalièrede 1 kg d’aliment: 5 kg de B-COL 500 par tonne
  • Porc de 50 kg de poids corporel avec une ingestion journalièrede 2.3 kg d’aliment: 5.45 kg de B-COL 500 par tonne

 

LIMITATIONS D’EMPLOI

Contre-indications: ne pas mélanger à d’autres substances antibiotiques.
Précautions d'emploi: le B-COL 500 ne doit être administré qu’après confirmation bactériologique du diagnostic et après un test de sensibilité des germes impliqués. Si aucune amélioration distincte n’est observée après 3 jours, il faut effectuer un nouveau testde sensibilité ou changer le traitement.

Les animaux qui sont manifestement en mauvaise santé ou ceux qui souffrent d'un manque d'appétit doivent recevoir de surcroît une thérapie appropriée par voie parentérale. A la fin du traitement, l’installation d’alimentation doit être nettoyée soigneusement afin d’éliminer tous les résidus de l’antibiotique utilisé. Ne pas dépasser la dose prescrite.

 

EFFETS INDÉSIRABLES

En cas d’administration par voie orale, la colistine est en général très bien tolérée du fait de sa faible résorption intestinale. Dans certains cas particuliers,une insuffisance rénale ou des symptômes neurotoxiques(ataxie ou pertes d’équilibre) peuvent apparaître chez les porcelets nouveaux-nés ainsi que chez les animaux dont le tractus gastro-intestinal est fortement détérioré.

 

DÉLAIS D’ATTENTE

Tissus comestibles: 2 jours

 

INTERACTIONS

Ne pas administrer en même temps que les cations divalents, les acides gras non saturés et les polyphosphates.

 

REMARQUES PARTICULIÈRES

Remarques concernant la conservation

  • Médicament à tenir hors de portée des enfants.
  • Ne pas conserver au-dessus de 25°C et conserver au sec, à l’abri de la lumière.
  • Conserver dans l’emballage original. Bien refermerl’emballage après ouverture et protéger de l’humidité.
  • Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention «Exp.».
  • Tous médicaments vétérinaires non utilisés doiventêtre éliminés conformément aux exigences locales.

Durée d’utilisation après préparation d’un aliment médicamenteux

  • Farines: max. 12 semaines.
  • Bouillies: administrer immédiatement après adjonctionaux aliments.

Remarques pour l’utilisateur

  • Eviter le contact direct avec la peau et les muqueuses lors de la manipulation du B-COL 500.
  • Porter un équipement de protection, comportant deshabits de protection, des gants, un masque et deslunettes de protection.
  • Ne pas fumer, manger ni boire pendant l’applicationde B-COL 500.

 

PRÉSENTATIONS

Boîtes de 1 kg (avec mesurette) et sacs de 5 kg et 25 kg avec film intérieur en polyéthylène (sans mesurette).

ATCvet Code: QA07AA10
Swissmedic: 40’074 (A)

 

 

Fabricant / Titulaire de l’autorisation

BIOKEMA SA Crissier-Lausanne

Mise à jour de l’information: mai 2007