B-TS Trio

B-TS TRIO

ad us. vet.
Prémélange médicamenteux destinéaux porcs et aux veaux

 

COMPOSITION

1 kg de poudre contient:
Principes actifs:
Trimethoprime 16 g
Sulfadimidine 40 g
Sulfathiazole 40 g
Excipients:
Aromatica: Vanillinum et alia,
édulcorants: Saccharinum et alia, huile de paraffine (liant de poussières)

 

PROPRIÉTÉS / EFFETS

La combinaison de triméthoprime avec des sulfamidés donne un effet synergique à large spectre contre un grand nombre de bactéries à Gram positif et à Gram négatif.
Le mécanisme d’action se base sur le blocage du métabolisme de l’acide folique des bactéries, et permet d’obtenir, à travers l’application combinée des principes actifs, une augmentation de l’efficacité suradditive.

De part la combinaison de triméthoprime avec des sulfamidés, la synthèse de l’acide folique, essentielle aux bactéries, est inhibée à deux étapes différentes. Ceci empêche les bactéries de synthétiser des purines et,par conséquent, de l’ADN et de l’ARN. Le résultat est un effet bactéricide synergique contre un grand nombre de bactéries à Gram positif et à Gram négatif.

Le spectre d’action inclut in vitro les bactéries à Gram positif et à Gram négatif, dont les valeurs CMI sont, pour certaines, nettement inférieures à 0.5 μg de triméthoprime et 9.5 μg de sulfamidés par ml; plus précisément les staphylocoques, streptocoques,pasteurelles, bordetelles, Mannheimia haemolytica, Haemophilus parasuis, Histophilus somni, E. coli, salmonelles et coccidies. En cas de germes résistants, les valeurs CMI sont plus élevées.

La situation actuelle, par rapport aux résistances à la combinaison sulfamidés-triméthoprime peut, dans l’ensemble, être considérée comme relativement favorable. On peut cependant observer, chez quelques agents pathogènes généralement sensibles, tels les pasteurelles, bordetelles, entérobactéries (E. coli, salmonelles) et coccidies, une augmentation des résistances (en partie liées au plasmide), spécialement dans les exploitations subissant une forte pression sélective.

Les sulfamidés et le triméthoprime ne sont pas efficaces contre les mycoplasmes, les lawsonies et brachyspires. Les bactéries responsables du rouget du porc, des tuberculoses ainsi que Pseudomonas aeruginosa se sont montrées peu sensibles, voire résistantes.
Les arômes et édulcorants intégrés facilitent la prise orale du médicament dans l’aliment, la soupe ou l’eau. L’huile de paraffine diminue la formation de poussière.

 

PHARMACOCINÉTIQUE

Comparée à une monothérapie, la combinaison a l’avantage principal d’augmenter l’efficacité tout en diminuant la dose de chaque principe actif.

Après administration orale, les principes actifs triméthoprime, sulfadimidine et sulfathiazole sont résorbés du système digestif. Afin d’obtenir un taux sanguin de triméthoprime efficace chez le veau, l’administration parle biais de la buvée ainsi qu’un réflexe du sillon réticulaire fonctionnel sont indispensables. Les deux sulfamidés sont distribués dans tous les tissus et liquides corporels et sont excrétés par les reins soit sous forme inchangée,soit métabolisés par glucuronidation. Le triméthoprime est principalement excrété sous forme inchangée par les reins. Après résorption, le triméthoprime est éliminé plus rapidement que les sulfamidés.

La demi-vie d’élimination de la sulfadimidine dépend de l’espèce animale mais est généralement longue (environ 4 - 6 heures chez le veau et 9 - 16 heures chez le porc). Celle du sulfathiazole est d’environ 1.5 heures chez le porc. La demi-vie d’élimination du triméthoprime chez le veau est d’environ 1 heure, en fonction de l’âge, et chez le porc d’environ 2.5 heures.

La biodisponibilité orale des principes actifs est élevée. Pour le triméthoprime, elle est d’environ 70 - 80% chez le porc. Chez le veau, le triméthoprime ne peut être détecté dans le plasma qu’en cas de réflexe du sillon réticulaire fonctionnel. Pour le sulfathiazole et la sulfadimidine, on peut s’attendre à 60 - 85% de biodisponibilité en fonction du mode d’affouragement.

 

INDICATIONS

Prophylaxie et thérapie d’infections bactériennes primaires ou secondaires si les bactéries impliquées sont sensibles à la combinaison sulfonamide – triméthoprime.
Particulièrement:
Veaux: affections intestinales provoquées par des salmonelles et coccidies, infections respiratoires provoquées par des pasteurelles, Mannheimia haemolytica, Histophilus somni.
Porcs: infections intestinales provoquées par E.coli. Salmonellose. Rhinite atrophique (Pasteurella multocida, Bordetella bronchiseptica). Pneumonies provoquées par des infections secondaires avec Pasteurella multocida. Haemophilus parasuis. Infections articulaires (p.ex. provoquées par Haemophilus parasuis ou des streptocoques).
Fièvre de lait de la truie.

 

POSOLOGIE / MODE D’ADMINISTRATION

Porcs et veaux
50 g de B-TS Trio par 100 kg PV et par jour (répartis en une dose de 25 g le matin et une dose de 25 g le soir) pendant 5 - 10 jours, ce qui correspond à 20 mg de sulfadimidine, 20 mg de sulfathiazole et 8 mg de triméthoprime / kg PV / jour.

Chez les veaux, l’administration doit se faire uniquement en cas de réflexe du sillon réticulaire fonctionnel et exclusivement par le biais du lait ou du lait de substitution pour veaux.

La mesurette dans la boîte de 1 kg contient, remplie à ras, environ 20 g de poudre.

Mode d'emploi pour la préparation d'un aliment médicamenteux
Le B-TS Trio est adapté à l'administration par le biais de farines, de poudre de lait / aliment d’allaitement, de granulés, de soupe, de lait ou d'eau.

Mélanger soigneusement le B-TS Trio avec la farine ou l’aliment d’allaitement.

Au vu de la bonne stabilité des principes actifs, les aliments médicamenteux peuvent être pelletisés à des températures allant jusqu’à 75° C.

Alimentation en soupe:
La poudre peut aussi être mélangée à des aliments liquides comme le petit-lait ou la soupe. Il faut contrôler la température de la soupe avant l’incorporation du prémélange. Elle doit se situer entre 25 et 40°C. Le pH doit se situer entre 4 et 7. La soupe doit être administrée immédiatement après le mélange avec le B-TS Trio.

Le B-TS Trio peut également être administré dans le lait, les substituts de lait ou l’eau de boisson jusqu’à une concentration de 5 g / litre. Après l’adjonction du prémélange médicamenteux, le lait ou le lait de substitution doit être longuement et énergiquement mélangé. L’eau de boisson doit être mélangée jusqu’à ce que le prémélange médicamenteux soit complètement dissout.

Attention: à des températures inférieures à 40°C et même après avoir remué longuement (10 à 15 minutes), il est difficile de dissoudre intégralement la préparation, spécialement dans de l’eau de boisson mais aussi dans du lait. Ceci est dû à la mauvaise solubilité du triméthoprime.

Préparer le mélange dans le lait médiqué, le lait de substitution ou dans l’eau de boisson médiquée plusieurs fois par jour et administrer immédiatement après la dissolution du B-TS Trio.

Les porcs pouvant utiliser les sucettes d’abreuvoir par jeu, il peut en résulter des pertes d’eau importantes. Si l'on désire administrer le B-TS Trio par le biais de l'eau de boisson, il convient donc de disposer d'un système d’abreuvoir qui ne cause que des pertes minimes d'eau.

Valeurs indicatives pour la préparation d'un aliment médicamenteux
Le taux d'incorporation du B-TS Trio en fonction du poids vif et l'ingestion d'aliment ou d'eau peut être calculé d'après la formule suivante:

A x B
___=kg prémélange médicamenteux (PM)
par t d'aliment (resp. g de PM par l d'eau)
C x 100

A = dosage nécessaire en g de PM par 100 kg PV et par jour
B = poids vif moyen des animaux à traiter en kg
C = quantité journalière moyenne d'aliment médicamenteux en kg, resp. d’eau de boisson médiquée en l, par animal

Attention: l'ingestion d'aliment ou d'eau peut fortement varier en fonction de l'âge, de l'état de santé des animaux, du type d'aliment et des conditions climatiques.

Exemples
Porcs
Selon la formule susmentionnée, le B-TS Trio doit être mélangé à un aliment complet à base de farine comme suit:

  • Porcelets de 10 kg de PV avec une consommation journalière de 250 g: 20 kg de B-TS Trio par tonne
  • Porcelets de 20 kg de PV avec une consommation journalière de 800 g: 12.5 kg de B-TS Trio par tonne
  • Porcs de 50 kg de PV avec une consommation journalière de 1.8 kg: 14 kg de B-TS Trio par tonne

Dans le cas d'un aliment médicamenteux pour truies gestantes ou pour porcelets fraîchement sevrés, la concentration du prémélange dans l'aliment peut être nettement supérieure à cause de la plus faible consommation.

Eau de boisson
On considère que les porcelets et les porcs à l'engrais boivent l'équivalent de 10 % de leur poids corporel par jour, ce qui nous donne un dosage d'environ 5 g de B-TS Trio par litre d'eau de boisson.

Veaux
Selon la formule susmentionnée, le B-TS Trio doit être mélangé à un aliment complet comme suit:

Lait ou lait de substitution pour veaux

  • Veaux de 50 kg de PV avec une consommation journalière de 6 l de lait ou de lait de substitution: 4.2 g B-TS Trio / litre de buvée.

Mélange à un aliment d’allaitement

  • La quantité de buvée ingérée varie fortement selon le régime alimentaire, les conditions de détention et l’exploitation. La concentration doit être adaptée en conséquence selon la formule ci-dessus.

 

LIMITATIONS D’EMPLOI

Contre-indications: le B-TS Trio ne doit pas être utilisé en cas d‘hypersensibilité aux sulfamidés, en cas de lésions hépatiques ou rénales graves ou en cas de déséquilibre des valeurs sanguines.

Précautions: le B-TS Trio ne doit être administré qu'après confirmation bactériologique du diagnostic et après un test de sensibilité des germes impliqués. En cas d’absence d’une amélioration évidente après 3 jours, il faut effectuer un nouveau test de sensibilité ou changer de traitement.

Les animaux dont l’état de santé général est manifestement mauvais et ceux qui souffrent d’un manque d’appétit doivent recevoir un traitement par voie parentérale. Après la fin du traitement, le dispositif d’administration de l’aliment doit être nettoyé soigneusement et de manière adéquate afin d’éliminer tous les résidus des antibiotiques utilisés.

 

EFFETS INDÉSIRABLES

Rarement observés chez l’animal. Lésions rénales dues à la formation de cristaux.

 

DÉLAIS D’ATTENTE

Porcs et veaux:
Tissus comestibles: 10 jours.

 

INTERACTIONS

Aucune connue.

 

REMARQUES PARTICULIÈRES

Conservation

  • Médicament à tenir hors de portée des enfants.
  • Ne pas conserver au-dessus de 25°C et conserver au sec.
  • Bien refermer l'emballage après ouverture et protéger de l'humidité.

Durée d’utilisation après préparation d’un l'aliment médicamenteux

  • Farines pour porcs: max. 12 semaines
  • Granulés: max. 4 semaines
  • Poudre de lait: max. 12 semaines
  • Buvée médiquée: administrer immédiatementaprès la préparation du mélange.
  • Soupe: administrer immédiatement aprèsla préparation du mélange.
  • Eau médiquée: administrer immédiatement aprèsla préparation du mélange.

Conseils pour l'utilisateur
Eviter le contact direct avec la peau et les muqueuses lors de l’utilisation du B-TS Trio. La formation de poussière du B-TS Trio est faible grâce à l'huile de paraffine. Il est néanmoins recommandé de porter un équipement de protection, comportant des habits de protection, des gants, un masque et des lunettes de protection. Ne pas fumer, manger ni boire lors de la manipulation.

 

PRÉSENTATIONS

Boîtes de 1 kg (avec mesurette), sacs de 5 kg et 25 kg (sans mesurette).

 

ATCvet Code: QJ01EW30S
Swissmedic: 56’374 (A)

Titulaire de l’autorisation

BIOKEMA SA Crissier-Lausanne

Mise à jour de l’information: octobre 2007