Eqvalan® Duo

EQVALAN® DUO

ad us. vet.
Traitement et contrôle des infestations par les parasites internes et les larves d’oestres chez les chevaux et les ânes.

 

COMPOSITION

Ivermectinum 15.5 mg, praziquantelum 77.5 mg
Color.: E 110, antiox.: E320
Excipiens ad pastam pro 1 g
Une seringue contient 7.74 g de pâte.

 

PROPRIÉTÉS / EFFETS

L’ivermectine est une molécule à activité endectocide du groupe des lactones macrocycliques. Les composés de ce groupe se lient de manière sélective et avec une forte affinité aux récepteurs de glutamate se trouvant à la surface des canaux chlores régulés par ce neurotransmetteur et présents dans les neurones et les cellules musculaires des invertébrés. Ceci entraîne une augmentation de la perméabilité membranaire aux ions de chlorures avec une hyperpolarisation des neurones ou des cellules musculaires. Il en résulte une paralysie et la mort du parasite. Les substances de ce groupe peuvent aussi interagir avec d’autres canaux chlorures, comme ceux faisant intervenir le neuromédiateur acide gammaaminobutyrique (GABA). La marge de sécurité des substances de ce groupe est due à l’absence de canaux chlores liés au glutamate chez les mammifères et au fait qu’elles ne passent pas la barrière hématoméningée.
Le praziquantel est un dérivé synthétique de l’isoquinolinepyrazine avec une activité contre plusieurs trématodes et cestodes. Des études in vitro et in vivo ont démontré que les trématodes et les cestodes absorbent le praziquantel en quelques minutes. Le praziquantel entraîne une contraction paralysante de la musculature du parasite et une vacuolisation rapide de leur tégument. La conséquence est le détachement du parasite de son hôte. Le praziquantel agit sur la perméabilité qui influence les flux de cations divalents, en particulier du calcium, qui semble contribuer à la contraction rapide du muscle et sa vacuolisation. La marge de sécurité du praziquantel est due à son métabolisme et son élimination rapide, ainsi qu’à son effet sélectif sur les parasites sensibles.

 

PHARMACOCINÉTIQUE

Chez les chevaux, l’administration orale d’EQVALAN® DUO entraîne l’absorption et l’excrétion rapide du praziquantel, alors que l’ivermectine est absorbée et métabolisée plus lentement. Les pics plasmatiques du praziquantel, sont atteints rapidement, environ une heure après le traitement. Les résidus plasmatiques du praziquantel diminuent rapidement pour atteindre une concentration non quantifiable 7.5 heures post-dose.
Les pics plasmatiques de l’ivermectine sont atteints environ 9 heures post-dose, et les concentrations chutent à des valeurs non détectables au plus tard dans les 28 jours qui suivent l'administration.
L’ivermectine est principalement éliminée par voie fécale tandis que le praziquantel est principalement éliminé sous forme de métabolites inactifs.Aucune interférence pharmacologique entre l’ivermectine et le praziquantel n’a étéobservée.

 

INDICATIONS

EQVALAN® DUO est efficace chez les chevaux et les ânes contre les parasites suivants: Cestodes: Anoplocephala perfoliata, Anoplocephala magna, Paranoplocephalamamillana; Grands strongles: formes adultes et stades larvaires artériels de Strongylus vulgaris, formes adultes et stades tissulaires de S. edentatus, formes adultes de S.equinus, Craterostomum acuticaudatum et du genre Triodontophorus spp.; Petits strongles – y compris les souches résistantes aux benzimidazoles – (formes adultes et L4 ou L3 non enkystées): des genres Coronocyclus spp., Cyathostomum spp., Cylicocyclus spp., Cylicostephanus spp., Cylicodontophorus spp., Gyalocephalus sp.,Parapoteriostomum spp., Petrovinema spp., Poteriostomum spp.; Oxyures (formes adultes et immatures): Oxyuris equi; Ascarides (formes adultes et immatures L3 et L4): Parascaris equorum; Vers capillaires (adultes): Trichostrongylus axei ; Vers gastriques à grande bouche (adultes): Habronema muscae ; Vers filiformes (microfilaires): du genre Onchocerca sp.; Vers pulmonaires (formes adultes et immatures): Dictyocaulus arnfieldi; Vers filiformes intestinaux (formes adultes): Strongyloides westeri; Dermatoses dues aux larves cutanées des genres Habronema et Draschia spp. (plaies estivales) et aux microfilaires du genre Onchocerca sp (onchocercose cutanée); Larves d’oestres (formes orales et gastriques) du genre Gasterophilus spp.
Important: L’ivermectine n’est pas efficace contre les L3 enkystées des petits strongles.

 

POSOLOGIE / MODE D’EMPLOI

EQVALAN® DUO doit être administré par voie orale uniquement. Le dosage recommandé est de 0.2 mg d’ivermectine et de 1 mg de praziquantel par kg de poids corporel. Chaque seringue contient une quantité suffisante pour traiter jusqu’à 600 kg de poids corporel.
Les points de repère sur le piston de la seringue correspondent à une quantité de pâte suffisante pour traiter 100 kg de poids corporel Débloquer l’anneau mobile en le tournant d’un quart de tour vers la gauche et le glisser le long de la tige du piston de sorte que le côté de l’anneau le plus proche du corps de la seringue se trouve face au repère correspondant au poids désiré. Bloquer l’anneau mobile en le tournant d’un quart de tour vers la droite de sorte que la flèche visible sur l’anneau soit alignée avec celle visible sur le corps de la seringue correspondant au poids désiré. Retirer le bouchon de l’embout de la seringue.
Il convient de s’assurer que la bouche du cheval ou de l’âne ne contient pas de nourriture. Insérer l’embout de la seringue dans la bouche au niveau de l’espace interdentaire. Déposer le médicament à la base de la langue en pressant à fond sur le piston. Après l’administration, redresser rapidement la tête de l’animal pendant quelques secondes jusqu’à ce que la pâte soit avalée.

 

PROGRAMME ANTIPARASITAIRE GLOBAL

Tous les chevaux et les ânes devraient bénéficier d’un traitement antiparasitaire à intervalles réguliers.
Comme les conditions d’entretien varient considérablement, il est de la responsabilité du vétérinaire d’établir un programme adapté à chaque écurie à l’aide de ses connaissances épidémiologiques et d’examens réguliers des selles. En outre, il faut absolument tenir compte de l’hygiène du pâturage. Les points qui ont une influence sur le programme de contrôle sont listés ci-dessous:

  • Fréquence générale de la mise au pâturage
  • Charge moyenne de pâturage, système de pâturage (pâturage continu/pâturage enrotation)
  • Structure du troupeau (nombre de poulains)
  • Elimination des crottins du pâturage
  • Alternance de l’utilisation du pâturage avec d’autres espèces
  • Conditions météorologiques (été sec/humide)

 

REMARQUE

Des études effectuées chez les animaux de laboratoire n’ont montré aucun effet tératogène ou embryotoxique pour l’ivermectine ou le praziquantel après traitement aux doses recommandées.
Des études de reproduction effectuées avec l’ivermectine sur des juments gestantes utilisant des doses orales ou parentérales (i.m.) réitérées de 0.6 mg/kg (ce qui correspond à trois fois la dose recommandée) n’ont démontré aucun effet sur les juments ou leurs poulains.
Les résultats d’une étude chez la jument portante et pendant la période de lactation ont confirmé que l’administration de l’association ivermectine/praziquantel, par voie orale, n’a aucun effet néfaste à une posologie 3 fois supérieure à celle recommandée pour l’EQVALAN® DUO. L’association ivermectine/praziquantel peut donc être utilisée pendant la gestation et la lactation.

 

LIMITATIONS D’EMPLOI

Contre-indications : En l’absence de données disponibles, ne pas traiter les poulains de moins de 2 mois.
Précautions: En raison de la possibilité d'une intolérance individuelle à l'ivermectine, il y a lieu d'empêcher toute ingestion accidentelle de produit par les chiens ou les chats (par ex. par contact avec de la pâte recrachée par le cheval ou des injecteurs vides ou entamés).

 

EFFETS INDÉSIRABLES

A la suite du traitement avec EQVALAN® DUO, on a observé des enflures et des démangeaisons chez quelques chevaux présentant des infestations importantes de microfilaires au niveau du cou (du genre Onchocerca).
Ces réactions sont attribuées à la présence, en grandes quantités, de microfilaires morts dans les tissus. Dans ces cas, un traitement symptomatique peut être envisagé.
La résolution des plaies estivales présentant des modifications tissulaires importantes peut nécessiter un traitement approprié parallèlement au traitement avec EQVALAN®DUO.

Des cas rares d’enflures et irritation de la bouche, des lèvres et de la langue, ainsi que de la salivation ont été rapportées après administration d’EQVALAN® DUO. Ces réactions étaient transitoires et sont apparues dans l’heure suivant l’administration et ont disparu en 24 à 48 heures.

 

DÉLAIS D’ATTENTE

Chevaux et ânes: Tissus comestibles 14 jours.

 

REMARQUES PARTICULIÈRES

Protection de l’environnement
Après administration orale, l’ivermectine est excrétée principalement dans les excréments des animaux traités. La composante principale en est le principe actif non modifié. L’ivermectine présente dans les excréments entrave le développement de certaines espèces de la faune du fumier (par ex.: larves de mouches et vers de fumier). La dégradation du fumier n’en est cependant pas retardée. Des études attestent que l’ivermectine est, après son excrétion, liée à des constituants du sol et libérée si lentement qu’on ne doit pas s’attendre à un passage significatif dans l’eau. L’ivermectine libre pouvant être dangereuse pour les poissons et certains organismes vivant dans l’eau,les récipients et les restes du médicament devraient être éliminés de façon à les rendre inoffensifs.
Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention « Exp. ».
Conserver dans l’emballage d’origine à une température inférieure à 30° C.
Tenir le médicament hors de la portée des enfants.

 

PRÉSENTATION

Boîte avec 1 seringue.

Swissmedic: 56’339 (A)
ATCvet code: QP54AA51

 

TITULAIRE DE L'AUTORISATION

Biokema SA
Crissier-Lausanne

 

MISE À JOUR DE L'INFORMATION

Février 2015