Flunixine

FLUNIXINE

ad us. vet.
Solution injectable
Anti-inflammatoire non stéroïdien pour chevaux, bovins et porcs

 

COMPOSITION

Flunixinum (ut Flunixinum megluminum) 50 mg, Diethanolaminum, Natrii edetas, Propylenglycolum. Cons.: Phenolum 5 mg, Antiox.: Natriihydroxymethansulfinas dihydricus 2.5 mg. Aqua q.s.ad solutionem pro 1 ml.

 

PROPRIÉTÉS/EFFETS

Flunixine® Biokema est un anti-inflammatoire non stéroïdien sans effet narcotique.
La flunixine possède un effet analgésique, antiphlogistique et antipyrétique prononcé qui peut perdurer jusqu’à 24 heures après le dosage thérapeutique. La flunixine agit comme inhibiteur de la cyclooxygénase et cause une diminution de la concentration de la prostaglandine-E2, des thromboxanes et des métabolites de la prostacycline aussi bien dans le sérum que dans l’exsudat de l’inflammation.

 

PHARMACOCINÉTIQUE

Après administration i.v., la flunixine se répartit rapidement dans l’organisme.La pharmacocinétique de la flunixine est caractérisée par une forte liaison aux protéines plasmatiques. La demi-vie d’élimination plasmatique est assez courte avec environ 2 heures chez le cheval et environ 4.5 heures chez le bovin.
Cependant, la flunixine possède une grande affinité pour les tissus inflammatoires et est donc présente en concentration élevée dans l’exsudat de l’inflammation duquel elle n’est que lentement éliminée.
En même temps, la concentration de prostaglandine-E2 dans l’exsudat de l’inflammation est diminuée.
L’élimination se fait en majeure partie par voie rénale. Après application intraveineuse, la demi-vie moyenne de la flunixine chez le porc est de 3.43 heures.Après une utilisation intramusculaire, la biodisponibilité est de 93.6%. Les concentrations sériques maximales sont déjà atteintes après 25 minutes.La demi-vie moyenne d’élimination s’élève à 3.66 heures.

 

INDICATIONS

Chevaux: maladies inflammatoires aiguës et subaiguës et douleurs de l’appareil locomoteur ainsi qu’états douloureux provoqués par des coliques.
Bovins: thérapie antipyrétique lors de processus aigus, maladies inflammatoires aiguës de l’appareil locomoteur, broncho-pneumonies aiguës, thérapie de soutien lors de traitement de mastites.
Porcs: réduction de la fièvre et des troubles respiratoires lors d’infections respiratoires aiguës, en combinaison avec un traitement antibiotique adapté.

 

POSOLOGIE/MODE D'EMPLOI

Chevaux: voie i.v. Maladies inflammatoires aiguës de l’appareil locomoteur: 1.1 mg par kg de poids vif et par jour (correspond à 1 ml par 45 kg de poids vif). Répéter le traitement si nécessaire.
Durée maximale du traitement: 5 jours.
Douleurs dues aux coliques: 1.1 mg par kg de poids vif et par jour (correspond à 1 ml par 45 kg de poids vif).
Le traitement peut être répété lors de coliques récidivantes.
Dans tous les cas, un diagnostic étiologique doit être fait et le traitement correspondant doit être effectué.

Bovins: voie i.v. 2.2 mg par kg de poids vif et par jour (correspond à 2 ml par 45 kg de poids vif). Répéter le traitement si nécessaire à intervalles de 24 heures.
Durée maximale du traitement: 3 jours.
Dans tous les cas, un diagnostic étiologique doit être fait et le traitement correspondant doit être effectué.

Porcs: voie i.m. 2.2 mg par kg de poids vif et par jour (correspond à 2 ml par 45 kg de poids vif) en une administration unique.

Afin de minimiser le plus possible les réactions locales, ne pas administrer plus de 5 ml par site d’injection.
L’utilisation chez le porc est une thérapie de soutien en combinaison avec un traitement antibiotique étiotrope.

 

LIMITATIONS D’EMPLOI

Contre-indications: ne pas utiliser chez les juments gestantes ou en lactation.
Ne pas appliquer lors de maladies chroniques de l’appareil locomoteur, lors d’insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique, lors de lésions du tractus gastro-intestinal (ulcères, saignements de la muqueuse).
Précautions: toute sorte de stress doit être évitée pendant le traitement. En raison de la teneur en propylène glycol, des réactions d’hypersensibilité potentiellement mortelles peuvent survenir dans de rares cas lors d’injections intraveineuses.
La solution doit ainsi être injectée lentement et approximativement à température corporelle.
Dès l’apparition des premiers symptômes d’hypersensibilité, interrompre l’injection et, le cas échéant, commencer un traitement antianaphylactique.
Ne pas mélanger Flunixine® Biokema avec d’autres médicaments dans la même seringue. Eviter une administration intraartérielle.
Pendant le traitement, assurer aux animaux un approvisionnement suffisant en eau.

 

EFFETS INDÉSIRABLES

Des réactions anaphylactiques avec parfois des conséquences mortelles ont été observées après administration. Comme tous les antiphlogistiques non stéroïdiens, la flunixine peut causer des lésions rénales, surtout lors de conditions hypovolémiques et hypotensives (par exemple lors de chirurgies). Chez le cheval, des inflammations des muqueuses du tractus gastro-intestinal peuvent survenir pendant le traitement. Des dosages élevés peuvent causer des ulcères du tractus gastro-intestinal. Chez le porc, des irritations réversibles peuvent survenir au site d’injection, dont des colorations brunâtres peuvent rester macroscopiquement visibles même après la fin du délai d’attente.

 

DÉLAIS D'ATTENTE

Tissus comestibles:

  • Chevaux et bovins: 5 jours.
  • Porcs: 18 jours.

Lait:

  • 3 jours.

 

INTERACTIONS

Ne pas administrer avec d’autres antiinflammatoires non stéroïdiens ou stéroïdiens.
Ne pas combiner avec des médicaments néphrotoxiques.

 

REMARQUES PARTICULIÈRES

  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Conserver en-dessous de 25°C et à l’abri de la lumière.
  • Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention «Exp.».
  • Délai d’utilisation après la première prise:28 jours.

 

PRÉSENTATIONS

Flacons de 50 ml et de 100 ml.

Swissmedic 56 110 (B)
Code ATCvet QM01AG90

 

Titulaire de l’autorisation

Biokema SA
Crissier-Lausanne

 

Mise à jour de l’information

Décembre 2010