Ivomec®

IVOMEC®

ad us. vet.
Solution injectable. Traitement et lutte contre les ecto- et endoparasites chez les bovins, les moutons et les porcs.

 

COMPOSITION

Ivermectinum 10mg
Glyceroli formalum 0.4 ml
Propylen glycolum qs ad 1 ml

 

PROPRIÉTÉS / EFFETS

Ivomec est un antiparasitaire injectable pour les bovins, les moutons et les porcs. Le groupe de substances des avermectines dont fait partie l’ivermectine, agit contre les nématodes (vers ronds) et les arthropodes par inhibitionde la transmission de l’excitation entre les neurones ou entre les neurones et les myocytes. Les parasites sont paralysés, puis détruits. L’ivermectine n’est pas efficace contre les douves et les vers plats. L’ivermectine se distingue par une marge de sécurité très importante, n’ayant pas d’effet sur les mammifères, car elle n’atteint normalement pas leur système nerveux central en raison de la barrière hémato-encéphalique. Ivomec est formulé pour que la dose recommandée de 0,2 mg d'ivermectine/kg PV chez le bovin et le mouton et de 0,3 mg/kg PV chez le porc puisse être administrée facilement.

 

PHARMACOCINÉTIQUE

La substance active ivermectine est résorbée après une injection sous-cutanée d’Ivomec. La concentration plasmatique maximale est atteinte après 1-2 jours. Elle se dégrade lentement de telle sorte que des concentrations efficaces durent plusieurs jours.
Grâce aux propriétés lipophiles, les résidus d’ivermectine dans le foie et la graisse peuvent être décelés plus longtemps que dans les autres tissus consommables.

 

INDICATIONS

BOVIN
Ivomec est indiqué pour traiter et lutter contre les parasites suivants:
Nématodes gastro-intestinaux
Ostertagia spp. (adultes, L3 et L4, y compris Ostertagia ostertagi inhibé)
Haemonchus placei (adultes, L3 et L4)
Trichostrongylus spp. (adultes et L4)
Cooperia spp. (adultes et L4)
Oesophagostomum radiatum (adultes, L3 et L4)
Nematodirus spp. (adultes)
Strongyloides papillosus (adultes)
Bunostomum phlebotomum (adultes, L3 et L4)
Toxocara vitulorum (adultes)
Vers pulmonaires
Dictyocaulus viviparus (adultes, L4 et les stades inhibés)
Autres nématodes
Parafilaria bovicola (adultes)
Thelazia spp. (adultes)
Varrons (stades parasitaires)
Hypoderma spp.
Poux
Haematopinus eurysternus
Linognathus vituli
Solenopotes capillatus

Acariens de la gale
Psoroptes communis var. bovis
Sarcoptes scabiei var. bovis

La préparation peut aussi être utilisée pour le traitement contre Chorioptes bovis et Damalinia bovis, mais l'élimination peut ne pas être complète.
A la posologie recommandée de 0,2 mg d’ivermectine/kg PV, Ivomec contrôle efficacement les infestations duesà Ostertagia spp. et Cooperia spp. jusqu’à au moins 7 jours après le traitement et celles dues à Dictyocaulus viviparus jusqu’à au moins 14 jours après le traitement.


Traitement contre le varron
Ivomec est hautement efficace contre tous les stades de développement du varron; cependant, l’époque à laquelle est effectué le traitement doit être judicieusement choisie. Le moment le plus avantageux se situe immédiatement après la fin de la saison de vol des mouches des varrons. Si les larves d’hypodermes sont tuées pendant la période où elles se trouvent dans des zones vitales de l’organisme de l’hôte, des réactions hôte-parasite indésirables peuvent survenir jusqu’à la mort. Tuer Hypoderma lineatum alors qu’il se trouve dans les tissus oesophagiens peut conduire à du météorisme. Si l’on tue Hypoderma bovis dans le canal vertébral, il peut en résulter des symptômes de vertigo et de paralysie. Ces réactions ne sont pas spécifiques à l’ivermectine et peuvent apparaître lors de chaque traitement de varrons. Les bovins devraient de ce fait être traités soit avant soit après ces stades de développement des varrons. Les bovins traités avec Ivomec après la fin de la saison de vol des mouches peuvent à nouveau être traités avec Ivomec au cours de l’hiver contre les parasites internes, la gale ou les poux, ceci sans danger de réaction associée aux varrons.

MOUTON
Ivomec est indiqué dans le traitement et la prévention des parasites suivants:
Nématodes gastro-intestinaux
Ostertagia circumcincta* (adultes, L3 et L4, y compris les stades inhibés)
Ostertagia trifurcata (adultes et L4)
Haemonchus contortus* (adultes, L3 et L4)
Trichostrongylus axei (adultes)
Trichostrongylus colubriformis (adultes, L3 et L4)
Trichostrongylus vitrinus (adultes)
Cooperia curticei (adultes et L4)
Oesophagostomum columbianum (adultes, L3 et L4)
Oesophagostomum venulosum (adultes)
Nematodirus filicollis (adultes et L4)
Nematodirus spathiger (L3 et L4)
Chabertia ovina (adultes, L3 et L4)
Trichuris ovis (adultes)
Strongyloides papillosus (L3 et L4)
Vers pulmonaires
Dictyocaulus filaria (adultes, L3 et L4)
Protostrongylus refescens (adultes)
Oestres
Oestrus ovis (tous les stades larvaires)
Acariens de la gale
Psoroptes communis var. ovis**
Sarcoptes scabiei var. ovis*

*L’effet s’exerce aussi sur les souches résistantes au benzimidazol.
** Une seule injection réduit considérablement le nombre de Psoroptes communis var. ovis et conduira la plupart du temps à la régression des symptômes cliniques de la gale. Pour éliminer les acariens vivants, 2 injections administrées à intervalle de 7 jours sont nécessaires.

PORC
Ivomec est indiqué pour le traitement et la prévention des parasites suivants:
Nématodes gastro-intestinaux
Ascaris suum (adultes et L4)
Hyostrongylus rubidus (adultes et L4)
Oesophagostomum spp. (adultes et L4)
Strongyloides ransomi* (adultes)
Trichuris suis** (adultes)
Vers pulmonaires
Metastrongylus spp. (adultes)
Poux
Haematopinus suis
Acariens de la gale
Sarcoptes scabiei var. suis
*Le traitement des truies 7-14 jours avant la mise-bas prévient efficacement la transmission galactogène de Strongyloides ransomi aux porcelets.
**Selon les études Ivomec est efficace à 80% contre Trichuris suis.

 

POSOLOGIE / MODE D’EMPLOI

BOVIN
Administrer 1 ml par 50 kg PV, soit 0,2 mg d’ivermectine par kg PV par voie sous-cutanée. Ivomec peut être administré avec une seringue standard (automatique ou à dose unique). II faudrait répartir des doses supérieures à 10 ml sur 2 sites d’injection. II ne faudrait pas appliquer d’autres médicaments par voie parentérale au même endroit.

MOUTON
Administrer 0,5 ml par 25 kg PV soit 0,2 mg d’ivermectine par kg PV par voie sous-cutanée.
Ivomec peut être administré avec une seringue standard (automatique ou à dose unique).
Chez les moutons ayant une toison épaisse, il faut s’assurer, avant d’effectuer l’injection, que la canule a traversé la laine et la peau.
Remarque: Après l’injection sous-cutanée, on observe chez certains animaux des manifestations de douleur passagères qui peuvent être violentes pendant un court laps de temps.

PORC
Administrer 1 ml par 33 kg PV soit 0,3 mg d’ivermectine par kg PV par voie sous-cutanée, de préférence dans le pli cutané à la base de l’oreille.Chez les porcelets de moins de 16 kg PV et pour lesquels une dose de moins de 0,5 ml d’Ivomec est indiquée, il faut veiller à doser soigneusement. Il est recommandé d’utiliser des seringues pouvant être dosées exactement par 0,1 ml.Ivomec peut être administré avec une seringue standard (automatique ou à dose unique).

Programme de lutte antiparasitaire chez le porc

  • Animaux reproducteurs

Il est important, au début de tout programme de lutte antiparasitaire, de traiter tous les animaux d’un troupeau.
Par la suite, Ivomec devrait être utilisé régulièrement comme suit:
Truies:
Traiter de préférence 7-14 jours avant la mise-bas pour maintenir l’infestation des porcelets à un niveau aussi bas que possible.
Primipares:
Traiter 7-14 jours avant la saillie.
Traiter 7-14 jours avant la mise-bas.
Verrats:
Les intervalles de traitement devraient être adaptés à l’incidence des parasites; il est recommandé de traiter au moins deux fois par année.

  • Porcs à l’engrais

Traiter avant l’introduction dans l’écurie d’engraissement; pour le reste, les traitements sont à adapter à la situation sur le plan de l’infestation. Il peut être nécessaire de soumettre les animaux mis au pâturage à un nouveau traitement en cas de réinfestation.Remarques1. Ivomec produit un taux de principe actif continu qui se maintient à un niveau élevé et suffit à anéantir les acariens de la gale pendant la totalité du cycle de leur vie. Cependant, l’ivermectine ne déploie pas son effet immédiatement; de ce fait, les porcs ne devraient être mis dans des boitons propres ou mis en contact avec des porcs exempts de gale qu’environ 1 semaine après le traitement. Les truies devraient être traitées au moins 1 semaine avant la mise-bas afin de prévenir la transmission des acariens aux porcelets nouveau-nés.2. Ivomec n’a pas d’effet sur les oeufs de poux dont le temps d’éclosion peut atteindre 3 semaines. Une nouvelle infestation par les poux peut se produire après l’éclosion et nécessiter la répétition du traitement.

 

LIMITATIONS D’EMPLOI

Contre-indications:
Ivomec est autorisé seulement pour les bovins, moutons et porcs et ne doit pas être administréà d’autres animaux.
Précautions:
Ne pas administrer par voie intramusculaire ou intraveineuse. L'administration fréquente et répétée ainsi que le sous-dosage peuvent causer le développement de résistances.

 

EFFETS INDÉSIRABLES

Dans de rares cas une légère enflure peut apparaître au site d'injection chez les bovins. Il s'agit d'un oedème tissulaire qui disparaît sans traitement.

 

DÉLAIS D’ATTENTE

Bovin: tissu comestible: 49 jours
Mouton, porc: tissu comestible: 28 jours
Lait: Les animaux en lactation sont à exclure du traitement. Ne traiter les animaux gestant que jusqu'à 28 jours avant le vêlage ou l'agnelage.

 

INTERACTIONS

Lors d’une vaccination contre les vers pulmonaires, on ne commencera le traitement avec Ivomec qu’après un intervalle de 14 jours suivant la deuxième vaccination.

 

REMARQUES PARTICULIÈRES

  • Protection de l’environnement.
    L’ivermectine est excrétée principalement dans les excréments des animaux traités. Le composant principal en est le principe actif non modifié.
    L’ivermectine présente dans les excréments entrave le développement de certaines espèces de la faune du fumier(p.ex.: larves de mouches et vers de fumier). La dégradation du fumier n’en est cependant pas retardée. Des études attestent qu’après son excrétion, l’ivermectine se lie à des constituants du sol et est libérée si lentement qu’un passage significatif dans les eaux n’est pas à craindre.
    L’ivermectine libre pouvant être dangereuse pour les poissons et certains organismes vivant dans l’eau, les récipients et les restes du médicament devraient être éliminés de façon à les rendre inoffensifs.
  • Protéger de la lumière, stocker le flacon dans sa boîte, à température ambiante (15°-25°C).
  • Médicament à conserver hors de portée des enfants.
  • Délai d’utilisation après usage de la première dose: 28 jours.
  • Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention «Exp.».

 

PRÉSENTATIONS

Flacon de 50 ml.

Swissmedic: 50’656 (A)
ATC vet Code QP54AA01

TITULAIRE DE L’AUTORISATION
BIOKEMA SA
Crissier-Lausanne

Mise à jour de l’information: avril 2011.